*ÉVÉNEMENTS* Expositions en cours : Rendez-vous du 29 juin jusqu'à la fin de l'été au parc de Brieux à Maizières les Metz pour l'exposition Contes et Légendes et d'autres expositions sont actuellement sur les chemins de la Photo à ASCAIN et VILLESCISLE

La retouche photographique


Une fois l’appareil photo trouvé, le lieu et le modèle photographié, il vous reste la partie la plus longue et la plus importante du métier de photographe : la retouche photo. 
Que ce soit dans la photographie artistique ou au service de personnels, la retouche permet au photographe de mettre sa touche et d’exprimer toute sa créativité. 
 
De nos jours, de nombreux logiciels permettent de modifier les supports photographiques, mais les plus utilisés et les plus connus sont ceux de la suite Adobe, tels que Photoshop ou encore Lightroom. 
 

La postproduction 


Mon flux de travail commence par une “dératisation” de l’image, aussi appelée la postproduction. Cette dernière est indispensable pour pallier en premier lieu aux erreurs d’analyse de notre boîtier. En effet, la dynamique qui correspond à l’échelle de contraste est gérable zone par zone grâce à Lightroom. La correction s’opère aussi sur les couleurs, la luminosité, la clarté …pas de modification d’image ici, mais une amélioration substantielle du rendu, sans oublier des passages en N&B, ou encore du vintage. 
Lightroom me sert d’editing et de vérification de la qualité de la photo : une mise au point au mauvais endroit … au rebut ! 
 

La suppression de défauts


Mon second flux de traitement s’effectue en Photoshop. Ici, c’est la suppression des défauts qui est l’objectif premier : enlever un bouton, un fil électrique, que sais-je.
Mais dans un contexte de création artistique, c’est aussi ici que je laisse ma créativité s’exprimer. Que ce soit dans des collages, des superpositions, des incrustations… Tout se transforme en outil sans règles précises, ce qui lui donne aussi tout cet intérêt. De nombreux tutos existent sur Internet pour vous former seul.e sur ces logiciels, mais si vous préférez une formation en personne, je propose des formations photographiques que vous pouvez retrouver dans l'onglet réservation.

Enfin, le fichier bascule sous sa version finale et sa taille en fonction de sa destination : impression ou réseaux sociaux. À noter que jamais le client ne doit choisir son image finale en portrait, son appréciation est trop éloignée des codes de photographie et polluée par une vision de soi-même souvent erronée : la photo finale est le choix du photographe et de lui seul. 

Alors, le domaine de la retouche photographique vous intéresse-t-il?