DANSE FUNEBRE

Le mouvement créé la vie, l'action. La photographie fige un instant, un mouvement et peut le faire disparaître par une lente exposition, à jamais parfois. "Autant de pauses" entre chaque mouvement, figées dans le cycle du temps donnent le ton de "Danse Funèbre" qui a pour objectif de nous rappeler que notre vie d'humain peut s'arrêter à tout instant, sans préavis. Notre "temps de pose" nous est inconnu. La sensualité vient représenter la légèreté de la vie, le flou s'associe à l'aspect éphémère du vivant. Cette série est traitée numériquement comme un rappel au passé via un traitement rappelant le collodion.